Ministère des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, chargé du Dialogue politique

Sceau de Republique Gabonaise

Mot du Minitre

Chers Internautes,

 Avant de vous présenter le Département ministériel dont j’ai la charge, je voudrais exprimer ma profonde gratitude au Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA et au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Professeur Daniel ONA ONDO, pour la confiance qu’ils ont placée en ma personne, en me confiant les responsabilités de Ministre des Relations avec les Institutions Constitutionnelles. Que les plus hautes autorités de l’Etat soient rassurées de ma détermination et ma volonté d’œuvrer sans relâche et sans ménager aucun effort, pour être à la hauteur de cette confiance et de contribuer à la concrétisation des objectifs du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

Aussi, la Réglementation étant le socle de la Gouvernance d’un pays, le Ministère des Relations avec les Institutions Constitutionnelles se voit par ce fait conférer de larges pouvoirs dans son rôle d’interface entre le Parlement, les autres institutions constitutionnelles et le Gouvernement. Je suis conscient du rôle central que doit jouer ce Département pour hisser le Gabon au plus haut de sa gouvernance. Les fondements d’un tel objectif sont d’ailleurs signifiés par la restructuration des services majeurs du Département en le dotant, depuis le 28 avril 2015, de deux directions générales, chacune assurant une meilleure fonctionnalité des relations Gouvernement/Institutions.

Ainsi, le Ministère des Relations avec les Institutions Constitutionnelles a pour mission d’une part :

- de veiller à la prise en compte des priorités définies par le Gouvernement à l’occasion de la fixation de l’ordre du jour des travaux parlementaires ;

- d’organiser la liaison entre le Parlement et les différents départements ministériels ;

- d’organiser la répartition des dépôts de projet de loi sur les bureaux des Assemblées ;

- d’effectuer la transmission des textes entre le Parlement et le Gouvernement conformément à la législation en vigueur ;

- d’assister les départements ministériels à l’occasion de l’examen des textes, lors du passage des membres du Gouvernement devant les chambres du Parlement ;

- d’assurer l’information du Gouvernement et du Parlement sur leurs activités respectives ;

- d’organiser et d’entretenir les activités parlementaires en concertation avec les services techniques du Parlement ;

- d’assister les chambres du Parlement dans leur mission de contrôle de l’action du Gouvernement.

D’autre part :  

- de faciliter les relations entre le Gouvernement et les Institutions Constitutionnelles non Parlementaires ;

- de présenter et défendre les projets de textes initiés par les institutions ;

- de collecter les avis, rapports et études des Institutions Constitutionnelles non Parlementaires ;

- de suivre les relations entre institutions ;

- d’assister les membres du Gouvernement lors des auditions devant les Institutions Constitutionnelles non Parlementaires ;

- de veiller à la transmission des projets de loi à caractère économique, social et culturel, scientifique, éducatif et environnemental au Conseil Economique et Social.

Cela pour faire appliquer dans leur intégralité, les dispositions législatives et réglementaires, notamment le décret n°000937/PR/MESRITRIC du 06 octobre 2000 réglementant les procédures d’élaboration, d’adoption, de promulgation et de publication des textes législatifs et réglementaires, texte angulaire du fonctionnement de notre département ministériel.

Aussi, mettrai-je tout en œuvre pour la mise en place d’une véritable politique de consolidation des liens entre le Gouvernement et l’ensemble des Institutions Constitutionnelles, tout en respectant le principe de la séparation pondérée des pouvoirs. De ce fait, le Ministère se voit au centre de la « diplomatie institutionnelle ».

Enfin, j’émets le souhait que le site web du Ministère des Relations avec les Institutions Constitutionnelles soit un support et un outil supplémentaire, susceptible d’éclairer les internautes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays sur les activités entre le Gouvernement et le Parlement, d’une part, et, d’autre part, entre le Gouvernement et les Institutions Constitutionnelles Non-parlementaires.

BONNE NAVIGATION !

                                                        Le Ministre des Relations avec

                                                        les Institutions Constitutionnelles

 

                                                                  Pr Léon N’ZOUBA

Modifié : 16 / 11 / 2015


En Haut