Ministère des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, Chargé de la Mise en Oeuvre des Actes du Dialogue politique

Sceau de Republique Gabonaise

Lutte contre la corruption

Lutte contre la corruption/ Le président de la CNLCEI au SÉNAT et au Ministère des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, chargé de la Mise en œuvre des Actes du Dialogue Politique.
Libreville, 08 septembre 2017-CNLCEI
Dans le cadre des préparatifs de la remise officielle aux plus hautes autorités du Rapport définitif de l'examen du Gabon par l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), le président de la Commission Nationale de Lutte contre l'Enrichissement illicite(CNLCEI), Dieudonné Odounga Awassi, a été reçu , jeudi 08 septembre 2017 , respectivement par Madame le président du SÉNAT, Lucie Milebou Aubusson , ép. Mboussou, et le ministre des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, chargé de la mise en œuvre des Actes du Dialogue Politique, Blaise Louembe.
M. Dieudonné Odounga Awassi a informé les différentes personnalités de l'arrivée à Libreville, dans les tout prochains jours, d'un Expert de l'ONUDC aux fins de remettre officiellement non seulement le Rapport final suite à l'examen du Gabon en lien l'application de la Convention des Nations Unies contre la corruption, mais aussi de la présentation des recommandations contenues dans ledit document aux parlementaires.
La première action vise à s'adresser au Parlement ( SÉNAT & Assemblée Nationale) afin d'intégrer dans le droit interne gabonais certaines dispositions ( Incrimination et recouvrement des avoirs) de la Convention des Nations Unies contre la corruption en matière pénale ( Code pénal, Code de procédure pénale, loi spéciale anticorruption...). A cet effet, l'Expert devrait édifier les sénateurs et députés sur les dispositions en cours pour qu’ils légifèrent en connaissance de cause.
Mme le président du SÉNAT s'est résolument engagée à recevoir la délégation de l'ONUDC pour un séminaire de renforcement des capacités de la deuxième chambre du Parlement autour de la lutte contre la corruption.
" Tant qu'il s'agit de promouvoir la bonne gouvernance, facteur de croissance, on ne peut qu’accepter cette initiative", a confié la première responsable du SÉNAT+ à son hôte.
Le patron de la CNLCEI, quant à lui, n'a pas manqué de remercier madame le président de la chambre haute du Parlement pour la "promptitude" avec laquelle celle-ci avait répondu à sa demande d'audience, signe de l'intérêt qu'elle porte aux "efforts en vue d'améliorer la gestion des finances publiques en synergie avec les partenaires multilatéraux".
La deuxième action, elle, porte sur la remise du Rapport définitif d'examen du Gabon au Gouvernement que dirige M. Emmanuel Issoze Ngondet, pour sa mise en œuvre.
Dans cette perspective, le président de la Commission Nationale de Lutte contre l'Enrichissement illicite s'est entretenu avec le ministre des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, chargé de la mise en œuvre des Actes du Dialogue Politique, Blaise Louembe, qui souhaitait que la remise du Rapport de l'ONUDC revête un " cachet particulier".
L'examen du Gabon est le "bienvenu dans l'amélioration du climat des affaires (...) lorsqu'on sait que la " corruption est frein dans le développement" , a-t-il renforcé, non sans y voir un pas de plus dans la "crédibilité de la politique du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.
Les recommandations de l'ONUDC qui brossent un tableau des forces et faiblesses du dispositif juridique et institutionnel gabonais contre la corruption ,devraient enrichir les mécanismes de la gouvernance marqués, depuis avril 2015, par la mise en mouvement du document stratégique de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux (DSLCCBC).
Le (DSLCCBC) dont l'objectif est de contribuer à cultiver l’intégrité et la probité dans la gestion des affaires publiques, et de réduire de manière significative les phénomènes de la corruption et du blanchiment des capitaux, ainsi que leurs impacts négatifs sur le développement du Gabon.
Rodrigue Asseyi
Journaliste
Conseiller en Communication

Publié le : 07 / 11 / 2017


En Haut